Test : SEGA Ages : Columns II (Switch)

SEGA continue d'alimenter la gamme SEGA AGES avec des titres arcade, et après des classiques comme Space Harrier ou Puyo Puyo, voici Columns II, que, franchement, personne n'avait réclamé.

En effet, si Columns est un classique, et Columns III est un peu connu pour sa version Mega Drive, Columns II : The Voyage through Time est certainement l'épisode le plus méconnu de la série, et on peut s'étonner de ce choix de la part de SEGA.

Cette version se caractérise par l'absence de mode €œclassique€, puisque le seul mode disponible en solo est le mode Flash, dans lequel il faut faire disparaître des gemmes spécifiques, planquées tout en bas de formations existantes. L'espace de jeu est réduit dès le début de la partie, et il faut donc s'efforcer de faire disparaître des gemmes presque à chaque coup, pour ne pas se laisser déborder, d'autant plus que la vitesse de leur chute augmente progressivement. Si ce n'était pas assez difficile comme cela, de temps à autre, une pièce €œtête de mort€ apparaît : si vous la faites disparaître, en la combinant avec d'autres pièces de la même couleur, cela fait remonter la zone de jeu d'une ligne.

Autant vous dire que dans le mode de difficulté par défaut, il faut une sacré maîtrise des diagonales pour s'en sortir au delà du stage 5. Ceci n'étant pas mon cas (je suis plus team Puyo que team Columns), j'ai été bien contente de pouvoir non seulement choisir mon niveau de départ, mais aussi de carrément supprimer les crânes grâce au mode €œSkull Smash€. Cela n'empêche pas le challenge d'être très relevé, mais il devient alors plus stimulant, et je me suis surprise à lancer une partie €œcomme ça€, et de jouer pendant plus de deux heures, en recommençant sans relâche certains stages. Cela dit, la difficulté est quand même très très élevée, peut-être trop d'ailleurs. Si vous galérez toujours trop, vous pouvez, dans les options générales, modifier la difficulté globale du jeu, de €œEasy€ à €œHardest€.

Si le mode Flash ne vous tente pas, vous pouvez toujours jouer au tout premier Columns, et à son mode infini, qui est inclus avec le jeu. Mieux, si vous avez un ami, le mode Versus vous tend les bras : dans celui-ci, chaque combo fait monter d'un cran l'écran de l'adversaire, et baisser le vôtre si vous vous étiez déjà fait avoir. Il est possible d'y jouer en mode €œclassique€, ou bien en mode €œcocktail€, les deux joueurs se faisant, la Switch posée entre les deux, en mode portable.

En plus de la configuration des touches et de la difficulté, on trouve de nombreuses options graphiques : on peut choisir le ratio d'affichage de l'écran (Full, Point par point, Vintage, Normal, Fit), les effets appliqués à l'image (Scanlines, lissage, les deux à la fois, ou rien du tout), le fond d'écran, et, dieu merci, le style des gemmes. En effet, Columns II propose toute une palette de gemmes toutes moins lisibles les unes que les autres, et on n'a vite qu'une envie : revenir à celles du premier épisode.Plus étrange, une option permet d'augmenter la réactivité des contrôles, au prix de possibles problèmes d'affichage mineurs : j'avoue ne pas avoir vu de problème, donc il n'y a aucune raison de ne pas activer cette option.

Le jeu offre également un mode Online (que nous n'avons pas pu tester), un système de sauvegardes, et même un mode Replay, bref, toutes les fonctions qu'on attend d'un portage moderne. Mais malgré ces options, Columns II reste un jeu aride, chiche en modes de jeu, et on se demande bien pourquoi SEGA n'a pas intégré également le troisième épisode, qui ajoute un mode VS contre le CPU, et aurait pu proposer de jouer à 4 en simultané.

Si vous êtes accroc aux puzzle games, vous pouvez toujours vous pencher sur ce Columns II : The Voyage Through Time, et ce d'autant plus qu'il est proposé à un prix raisonnable. Dans le cas contraire, vous pouvez passer votre chemin sans regret.

Verdict

5

Points forts

  • Deux épisodes pour le prix d'un
  • C'est toujours sympa de jouer à Columns
  • Portage de qualité
  • Challenge bien présent

Points faibles

  • Challenge trop relevé ?
  • Où est le troisième pisode ?
  • Chiche en modes de jeux de nos jours
  • On s'en fout un peu, non ?

Commentaires