Test : Road Rash II (Mega Drive)


Road Rash II
Après le succès qu'a eu le premier épisode, on s'attendait à un nouvel épisode du jeu de course des motards sauvages et bien l'année suivante, c'est chose faite avec l'un des meilleurs titres de la série : Road Rash 2.

On the road again !

Road Rash 2 est toujours un jeu de course où, à califourchon sur une moto, il faut dépasser les 14 autres concurrents pour se classer dans les trois premiers pour être qualifié sur la course et passer au niveau suivant. Une somme d'argent est donnée à la fin de la course pour les futurs achats.

La particularité des courses de Road Rash est qu'il n'y a pas de règles et que tous les coups (surtout de poing) sont permis. Vous pouvez distribuer des pains à vos adversaires, leur donner un coup de pied histoire de leur faire visiter le paysage ou encore dérober leurs armes : un gourdin ou la toute nouvelle et redoutable chaîne. Vous et vos adversaires ont une barre d'endurance qui diminue quand vous prenez des coups. Dès qu'elle est vide, vous tombez de la moto et perdez de précieuses secondes pour reprendre la route. À noter que les dégâts sont beaucoup moins aléatoires que le premier opus.

Mais il n'y aura pas que les autres motards pour vous empêcher de gagner : des barrières, des voitures, des animaux, des poteaux et autres obstacles viendront vous barrer la route. À chaque fois que vous prenez un obstacle, l'indicateur d'état de la moto baisse et une fois à zéro, elle est bonne à la casse. Vous n'aurez plus qu'à payer les réparations et si vous êtes à court de cash, c'est le game over direct et retour à la case départ. Outre les accidents, il faudra faire attention à la police qui ne voit pas d'un bon œil les cabrioles à plus de 150 km/h et pourrait distribuer des amendes si vous avez le malheur de tomber à côté d'eux.

La boulangerie est ouverte !

Outre payer les réparations et les prunes, votre argent sert surtout à obtenir de nouvelles motos. Celles-ci sont classés en trois catégories : les ultra-light qui sont légères, les sport bike puissantes et les nitro. Car nouveauté du jeu, certaines motos disposent de doses de nitro qui permettent d'accélérer votre bécane temporairement en appuyant deux fois sur B. Attention, les doses sont limitées et déconseillées dans les virages.

Le jeu se compose de cinq circuits se déroulant aux États-Unis : le Vermont et ses paysages automnaux qui ne contient quasiment que des lignes droites, le désertique Arizona avec ses nombreux obstacles et quelques rares virages, Hawaï, ses palmiers et ses virages serrés, le Tennessee et changements de dénivelés qui vous donneront le mal de mer et enfin l'Alaska et ses innombrables virages qui en font le circuit le plus difficile. À la fin de chaque course, une petite animation amusante viendra symboliser le résultat de la course.

Mais la plus grosse nouveauté reste quand même le mode 2 joueurs simultané : deux joueurs peuvent concourir seuls ou avec les autres motards. Et ce qui était fun en solo devient jouissif : on se plaît de taper son " ami ". Seul bémol : le jeu souffre du même problème que dans Sonic 2 : l'écran splitté divise par 2 les FPS, ce qui inévitablement ralentit le jeu.

Niveau réalisation, Road Rash 2 a été légèrement amélioré graphiquement mais on est toujours loin d'avoir le jeu le plus beau de la console. Sinon la maniabilité n'a pas changé et on arrive à bouger sa bécane comme on veut. Enfin des musiques bien rock viennent rythmer la course d'une excellente façon.

Déjà bon dans sa première version, ce deuxième opus de la série des Road Rash peaufine la recette et la rend encore meilleure grâce au mode deux joueurs. Malgré les graphismes très limites, on tient là un excellent jeu de course et le meilleur de la série.

Verdict

9

Points forts

  • Toujours aussi fun
  • Le mode 2 joueurs

Points faibles

  • Ralentissements dans ce mode
  • Graphiquement faible
Avis des joueurs :
Note moyenne Nb avis
Mega Drive 8.6 10

Commentaires

Un gros gap en avant par rapport au 1er, il retse aussi pour moi mon préfére sur MD (c'est le seul que je possede encore d'ailleurs) mais le 3 est également très bon.
Il n'y a que celui sur MCD que je n'ai jamais testé.