Yakuza Kiwami 2

Yakuza Kiwami 2
Titre
Yakuza Kiwami 2
Genre
Aventure
Développeur
Ryû Ga Gotoku Studio
Editeur
SEGA
Date de sortie
Nb de joueurs
1
Classification
Yakuza Kiwami 2
    • Xbox One
    • Xbox One
    • Xbox One
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Playstation 4
    • Kiryu Saga Trailer
    • Accolades Trailer
    • Xbox Game Pass Announcement Trailer
    • Test de performance
    • Trailer de lancement
    • Announcement Trailer

    Windows

    • Nicomacdo le 25/05/2021 - Windows

      Remake luxueux du second opus de la saga, le nouveau moteur de jeu est synonyme de grosse claque graphique comparé au 1er Yakuza Kiwami. Fruit de programmeurs de talent, les quartiers de Sotenbori et Kamurochô sont plus vivants et détaillés que jamais, il faut voir les rues grouiller de monde, les lumières de la ville, les bateaux mouches passer sur l'eau, l'immersion est totale. La modélisation des visages est époustouflante, l'émotion transparait à fleur de peau. Et le souci du détail est partout, jusqu'à la façon de se mouvoir de Kiryu Kazuma, le dragon de Dojima est au sommet de son charisme.

      Le scénario se veut plus riche, la mise en scène est inspirée, on a toujours ces scènes d'actions fulgurantes, complètement invraisemblables mais qui surprennent d'autant plus le joueur (le chapitre 12 est énorme). Et puis cette facilité insolente de la licence pour créer des protagonistes mémorables, Ryuji Goda (considéré comme le meilleur antagoniste de la saga), Mako Date et surtout Kaoru Sayama (magnifique personnage féminin, elle vole la vedette à Kiryu par moment), et il y en a encore beaucoup d'autres. La fin du jeu est vraiment magnifique, avec une énorme référence au plus beau moment ever de City Hunter. Le doublage jap est toujours aussi parfait, le sound design très soigné, l'OST hélas un peu faiblarde.

      Le moteur de jeu est gourmand, ça se traduit par une perte très nette de fluidité, l'optimisation laisse à désirer. Le ragdoll se montre parfois étrange durant la baston (perso qui décolle en l'air, rebondit ou glisse au sol comme si c'était de la glace), le Dragon Engine nécessite pas mal de peaufinage. Les combats de rue mettent une à 2 secondes de trop avant de se déclencher, donnant un effet bizarre (les mecs se regardent pendant un bref moment avant de se taper dessus). En contrepartie les temps de chargement ont été bannis autant que possible et la liberté de mouvement est améliorée (on peut rentrer dans beaucoup plus de bâtiments).

      Le système de combat est très (trop?) simplifié, reposant plus que jamais sur les heat actions, mais aussi beaucoup sur les armes. Le jeu se veut plus spectaculaire que technique, c'est sur ce point qu'il prend toute sa démesure: en intérieur, dans un resto, un bar ou mieux encore une supérette, c'est un truc de fou, on met un bordel monstre, tout se pète, y a même des heat action qu'on ne peut pas voir ailleurs! Un bon point, la jouabilité a nettement gagné en souplesse. Le système d'expérience est très bien pensé, 5 types de points qui s'obtiennent de façon cohérente suivant les actions accomplies (baston, mangeaille, mini-jeux...).

      Les quêtes secondaires sont variées, parfois délirantes, les plus drôles étant évidemment celles en décalage avec la personnalité de Kiryu, et parfois ça va loin! Le contenu annexe est une fois encore très riche, baseball, fléchettes, jeu d'urinoir (et oui!), photographie coquine, mater une vidéo (l'astuce étant qu'on a que le son, l'image étant concentrée sur les réactions de Kiryu...et ça fonctionne!), ou même l'incontournable karaoké. On a aussi un mode photo, d'ailleurs certains passants prennent la pose lorsqu'on les vise!

      Kiryu devra venir en aide à son meilleur ennemi, l'inénarrable Goro Majima, devenu chef d'entreprise, dans un mini-jeu de Tower Defense, (très) simple mais efficace, et j'aime beaucoup la ptite chanson décalée qui va avec (dédiée à la gloire de l'entreprise et de son patron). Le charismatique mad dog de Shimano apparait beaucoup dans le jeu pour notre plus grand plaisir, il a droit en outre à 3 chapitres se passant avant l'intrigue principale. C'est extrêmement court mais c'est avant tout un bonus, qui plus est très agréable, et l’épilogue avec Makoto Makimura est tellement satisfaisant (mais encore faut-il connaitre le perso, et donc Yakuza 0).

      On retrouve l'excellente activité annexe de gestion de bar à hôtesse, ce n'est plus Goro mais Kiryu lui-même qui se retrouve dans le rôle de manager, suite à un malentendu (évidemment!). Ce boulot réclame de l'investissement et s'avère toujours aussi bien fichu et addictif. Et le final est plein de surprises avec une fois encore des références à Yakuza 0. Il y a même un commentateur, parce qu'au Japon les compétitions de bar à hôtesses, c'est du sérieux.

      L'optimisation du jeu est objectivement décevante, dommage qu'elle n'est pas été plus soignée tant tout le reste transpire la qualité. Un titre ambitieux, généreux, très complet, il a tout ce qu'on peut espérer d'une suite digne ce nom, et encore plus d'un remake. Devant un tel jeu, on comprend l'excellente réputation de la licence.

      Verdict de Nicomacdo : 8/10

    Playstation 4

    • spindash le 30/12/2018 - Playstation 4

      Yakuza 2 figure parmi le top 3 de la série Yakuza et bien évidemment, quad SEGA avait annoncé Yakuza Kiwami 2, j'étais forcément ravi de pouvoir me plonger dans cette ambiance (trame narrative) que j'apprécie tant. Les premiers retours de la version japonaise m'avaient vraiment déçu. Suppression d'une petite zone et le pire, c'est l'absence totale des chansons (lors des scènes importantes) du groupe Crazy Ken Band. Forcément, l'impact n'est plus du tout le même ce qui est très regrettable.

      Cela dit, le studio Ryu Ga Gotoku a ajouté tellement de "nouveaux" éléments que finalement, la pilule passe. Outre le joli moteur 3D (Dragon Engine), on a les versions arcade de Virtual-On et VF2, Toilets (^^), le mini game de Yakuza 0 et le mini game de Yakuza 6 (amélioré), le photo-shooting (^^), les missions Bouncer et j'en passe. J'ai passé un excellent moment avec ce Kiwami 2 même si, au fond de moi, je préfère la version PS2 (nostalgie certainement). Après Yakuza 0 et Kiwami, ce Kiwami 2 est absolument à faire si vous n'avez pas fait Yakuza 2. Mon corps attend maintenant Judgment.

      Verdict de spindash : 8/10
    Il n'y a aucune astuce pour le moment. Voulez-vous en proposer une ?

    Playstation 4

    • Yakuza Kiwami 2
      Titre
      Yakuza Kiwami 2
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR

    Windows

    • Yakuza Kiwami 2
      Titre
      Yakuza Kiwami 2
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR

    Xbox One

    • Yakuza Kiwami 2
      Titre
      Yakuza Kiwami 2
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR