Yakuza : Like a Dragon

Yakuza : Like a Dragon
Titre
Yakuza : Like a Dragon
Genre
Aventure
Développeur
Ryû Ga Gotoku Studio
Editeur
SEGA
Date de sortie
Nb de joueurs
1
Yakuza : Like a Dragon
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Playstation 5
    • Xbox Series
    • Xbox Series
    • Xbox Series
    • Xbox Series
    • Xbox Series
    • Xbox Series
    • Xbox Game Pass Trailer
    • Guest Artwork Time Lapse
    • Trailer de lancement
    • Kaiji and Nancy Summons
    • Kaiji and Nancy Beginnings
    • Xbox Launch Celebration

    Windows

    • Nicomacdo le 14/10/2021 - Windows

      La série Yakuza fait sa mue, passant du Beat'em up au J-RPG, pas si surprenant que ça tant le gameplay de la saga a toujours été mâtiné d'éléments rôlesques. Et ça fonctionne, avec un système de combat au tour par tour classique immédiatement addictif avec les attaques spéciales, les invocations (du What The Fuck en puissance), les ptites subtilités qui vont bien. Mais peut être est-ce trop classique, manquant de profondeur et de dynamisme, regardez ce que faisait Grandia 2 il y a 20 ans. On ne retrouve pas la nervosité et la violence décomplexée d'un Y0, celle-ci étant édulcorée. Enfin on a des soucis de caméra.

      Y7 offre une batterie de nouveaux personnages, c'est clairement un nouveau départ voire un passage de flambeau. Les persos emblématiques de la saga sont mis de côté, c'était la chose à faire tant leur aura aurait éclipsé les nouveaux venus. Cela ne veut pas dire que le fan-service n'est pas présent, mais il faudra attendre la fin de l'aventure pour que le jeu envoie la sauce.

      Ichiban Kasuga a la lourde tâche de succéder au très charismatique Dragon de Dojima, et s'il ne parvient pas à nous faire oublier ce dernier, il réussit par contre à s'imposer comme un vrai nouveau héros avec son caractère atypique, mélange de cette droiture fantasmée des yakuzas de la série, et d'une sociabilité fantasque. Ichiban a 42 ans, ce qui change du sempiternel cliché du jeunot de 17 piges parti pour sauver le monde, d'ailleurs le jeu s'amuse gentiment des gimmicks de J-RPG.

      Outre Kamurocho et Sotenbori, bien connus des initiés, Y7 offre un gros vent de fraicheur avec la ville d'Ijincho. Le quartier est si grand qu'il est divisé lui-même en plusieurs zones soigneusement modélisées avec une topographie bien plus complexe et aboutie que de coutume, très intéressant à explorer, bref une totale réussite. Étonnant qu'on n'y trouve pas une activité comme le taxi de Y5 tant cette ville s'y prêterait parfaitement, peut-être pour le prochain opus? Les décors sont de toute beauté avec un souci permanent du détail, on s'étonnera juste des couleurs trop claires de jour, limite délavées. Le chara-design est excellent (le bestiaire est génial), et les visages très bien modélisés.

      Il est possible d'approfondir la relation entre Ishiban et ses compagnons (doublage Jap fabuleux), d'ailleurs nombre d'activités influence ces interactions, qu'il serait criminel de spoiler. Comme toujours dans la série, l'intrigue principale est riche et passionnante, flanquée d'une mise en scène béton et de cinématiques qui trouent le cul. Mais elle est un peu longue à démarrer, devant planter le décor et introduire son nouveau héros. Les quêtes secondaires alternent entre le drama/tension et le loufoque/burlesque, parfois dans la même histoire, c'est toujours un régal. L'humour est parfaitement dosé, Ichiban est hilarant par moment, le voir s'excuser devant des actionnaires (au niveau 3), vous n'êtes pas prêt.

      Les Yakuza sont des jeux généreux et celui-ci fait très fort en la matière: ramasser des canettes (du troc en échange de points), aller au cinéma sans pioncer (mini-jeu simple et génial), un centre d’examen pour passer des diplômes (bien pensé!), l'éternel karaoké et autres joyeusetés habituelles de la série (casino, fléchettes, etc...), aller à l'agence pour l'emploi (on change de style de combat via le job adopté!), des jobs à mi-temps de héros (ça peut être tout et n'importe quoi), du kart (avec un championnat, hélas le gameplay est foiré car impossible de déraper), devenir le directeur d'une entreprise au bord de la faillite et la rendre florissante (jeu de gestion très bien fait), une nouvelle arène, etc...

      Quelques griefs: peu de donjons, décevants en plus, une augmentation brutale du challenge dans le dernier tiers et par moment des chargements là où il ne devrait pas y en avoir. Clairement il reste une marge de progression que j'espère sincèrement que Y8 va franchir, notamment peaufiner le système de combat. Reste qu'en l'état ce Y7 est génial, riche, immersif, captivant (120h pour bibi!), bourré de surprises, et l'esprit de la série est respecté. Vivement le prochain épisode!

      Verdict de Nicomacdo : 9/10
    • chaz le 13/09/2021 - Windows

      Yakuza like a Dragon:
      Bon, par où commencer?
      Ce jeu est une tuerie, je n’ai pas été scotché à ce point là par un jeu depuis fort longtemps.
      On va vite balayer les points négatifs qui sont de l’ordre du chichi:
      Moteur pas optimisé sur pc; je joue seulement en 1080p tout à fond mais vu ma distance à la télévision, ce n’est pas vraiment dérangeant, ça maintient les 60fps c’est le principal.
      Un poil trop de combats dans les rues même si l’on peut en éviter la plupart.
      Quelques soucis d’ergonomie (3 fois rien) et petites incohérences lorsque l’on devrait être seul à combattre et que l’on est finalement 4. J’avais averti, c’est vraiment du pinaillage.
      C’est tout.

      Au départ, les 2 premiers chapitres, je jouais avec envie mais une envie « normale » et puis le jeu est monté en puissance, notamment grâce à ses personnages, son histoire, sa mise en scène et évidemment son gameplay tout simple mais entraînant (SEGA quoi). Petite parenthèse: Ce dernier point est vraiment un truc que j’adore chez SEGA, même dans leurs rpgs on ne s’ennuie pas et la rapidité d’exécution des commandes ainsi que les bruitages participent à maintenir ce rythme.
      Le gros point fort de ce rpg est l’attachement que l’on porte aux personnages, ils sont attachants donc, charismatiques, presque vivants. Parfois j’avais l’impression que je dirigeais les protagonistes d’une (excellente) série télé.
      N’allez pas croire que l’on est en face d’un jeu purement cinématographique et que l’on reste la plupart du temps spectateur, loin de là en fait.
      Comme dit plus haut, le rythme est top et l’alternance phase de jeu/phase cinématique est bien dosée, on joue vraiment et on assiste en même temps à un très bon film/série.
      Les combats nerveux, malgré le tour par tour, et l’ambiance participent également à maintenir en haleine le joueur.
      Je n’ai pas vu passer ces 50 heures et si mon abonnement gamepass ne finissait pas ce soir, il est certain que j’y aurai joué encore une bonne vingtaine d’heures.
      Et pourtant, je n’avais pas trop accroché à Yakuza 0, la faute à un anglais un peu compliqué et donc difficile de m’immerger, des combats que je trouvais un peu brouillon et une ambiance qui ne m’attirait pas vraiment. Mais au vu de l’épisode 7, il faudra que j’essaie yakuza kiwami qui dort dans ma bibliothèque steam.
      Je crois que je pourrais en parler pendant des heures mais je pense que vous avez compris, j’ai A-D-O-R-E. Si vous aimez un tant soit peu le Japon et les jeux qui ne se prennent pas tout le temps au sérieux, vous allez forcément apprécier voire plus qu’apprecier.
      Habituellement j’aime les rpgs avec des épées, des dragons, des chevaliers etc…mais pas que (presque ^^) mais j’ai une attirance particulière pour le Japon moderne et ce jeu a fait mouche.
      On verra sur le long terme mais pour le moment il figure dans mon top 10 (voire 5, à vérifier) rpg et probablement top 20 tous jeux confondus, ce qui est assez exceptionnel.
      Quand je parle de top, ce sont des jeux qui, quelque soit leur âge, me procure un immense plaisir d’y jouer. Certains « vieux » jeux en font encore partis, vite fait je peux citer Shining Force 2, Shenmue etc…mais je digresse, il faudrait d’ailleurs que je regarde s’il existe un sujet « jeux cultes » ou « top quelque chose ».
      Je vais m’arrêter là et désolé pour le pavé, j’espère qu’au moins une personne va le lire ^^.

      Edit: J’ai failli oublier: on n’a évidemment pas envie que ça se termine et purée ils vont me manquer ces cons!
      (Ce doit être la seule fois avec Shenmue où je m’attache autant aux personnages, allez peut-être un ou deux autres mais je ne vois pas lesquels sans réfléchir).

      Verdict de chaz : 10/10

    Xbox Series

    • SLAINE le 03/10/2021 - Xbox Series

      N'ayant pas fait les 6 premiers Yakuza, je ne pourrais pas être le plus objectif possible sur la qualité du scénario, ou les cross over qui pourraient y avoir avec le début de la Saga.

      Quoiqu'il en soit Yakuza 7 est un jeu tout bonnement bluffant. C'était un risque de le tourner totalement à la sauce RPG, et le pari est plus que réussi. Tout est bon dans le jeu, de l'exploration (qui ne se contente pas d'un seul quartier), aux combats, à l'histoire et surtout aux protagonistes auxquels on s'attache.

      Pour être parfait, il ne me manque que quelques bricoles comme le fait que le caractère de notre perso (charisme, intelligence, ...) qu'on upgrade au fil de l'aventure ne sert finalement pas à grand chose. J'aurais aimé que les dialogues ou des choix cruciaux soient impactés par la personnalité du héros. Autre petit bémol, si le jeu est très très propre, on sent que le moteur a trouvé ses limites, surtout dans les milieux très ouvert où les textures pop au dernier moment. Je vous rassure tout de même, sur Series X en 4k 60fps, le jeu est très beau et bien plus que Judgment par exemple.

      Après 70h de jeu et loin de l'avoir fini à 100%, je ne peux que recommander ce très grand jeu made in Sega.

      Verdict de SLAINE : 9/10
    Il n'y a aucune astuce pour le moment. Voulez-vous en proposer une ?

    Playstation 4

    • Yakuza : Like a Dragon
      Titre
      Yakuza : Like a Dragon
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR

    Xbox One

    • Titre
      Yakuza : Like a Dragon
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR
    • nocover
      Titre
      Ryû Ga Gotoku 7 : Hikari to Yami no Yukue International
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_Japon

    Xbox Series

    • Titre
      Yakuza : Like a Dragon
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR
    • nocover
      Titre
      Ryû Ga Gotoku 7 : Hikari to Yami no Yukue International
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_Japon

    Windows

    • Yakuza : Like a Dragon
      Titre
      Yakuza : Like a Dragon
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR
    • Yakuza : Like a Dragon
      Titre
      Ryû Ga Gotoku 7 : Hikari to Yami no Yukue International
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_Japon

    Playstation 5

    • Titre
      Yakuza : Like a Dragon
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_EUR
    • Titre
      Ryû Ga Gotoku 7 : Hikari to Yami no Yukue International
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_Japon
    • Titre
      Yakuza : Like a Dragon
      Date de sortie
      Région
      Drapeau_USA