Yakuza 0

Yakuza 0
Titre
Yakuza 0
Genre
Aventure
Développeur
Lab42 Games
Editeur
SEGA
Date de sortie
Nb de joueurs
1
Classification
Yakuza 0
  • Xbox One
  • Xbox One
  • Xbox One
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Playstation 4
  • Kiryu Saga Trailer
  • Toshihiro Nagoshi Retrospective
  • Trailer de lancement
  • Xbox Game Pass Announcement Trailer
  • Accolades Trailer
  • Trailer de lancement

Windows

  • Nicomacdo le 23/03/2020 - Windows

    Un jeu qui transpire la qualité du début à la fin. Yakusa 0 nous déballe un scénario captivant en 17 chapitres (avec un final complétement fou et jouissif), une mise en scène béton farcie d'un max de drama, de combats homériques, de persos qui suintent le charisme, de yakuzas increvables (un peu ridicule par moment). Le tout saupoudré de beaucoup d'humour, de fulgurantes scènes d'actions et d'un zeste d'érotisme pervers, il y a du City Hunter dans ce jeu.

    L'atmosphère tokyoïte des années 80 est délicieuse, parfaitement retranscrite, les décors sont généreux en détails, on déplore juste un clipping léger. Le scénario, porté par de superbes cinématiques, se paye le luxe de nous faire incarner 2 persos qui pètent la classe, donc 2 histoires distinctes et très intenses dont les tenants et aboutissants finiront par se rejoindre. En ressort un titre avec une forte personnalité. Le jeu est super bien optimisé, les chargements durent le temps d'un clin d'œil. La caméra se bloque parfois et refuse de tourner dans les ruelles étroites, ce n'est qu'un détail.

    Beaucoup de quêtes secondaires, simples dans la forme mais très bien écrites et qui nous amènent souvent dans des situations incongrues, humoristiques ou touchantes. Nombre d'entre elles, une fois réussies, apportent des avantages pour 2 autres quêtes secondaires beaucoup plus importantes, originales, très bien faites et extrêmement longues (sans doute trop, les boucler demande énormément de temps...mais la récompense est de taille), la gestion immobilière pour Kyriu, et celle de bars à hôtesse pour Gorô Majima. Toutes ces petites histoires annexes sont une vraie gourmandise contribuant beaucoup au charme et au fun-play de ce soft. Toi aussi, incarne Kiryu Kazuma dont la seule préoccupation est de battre une fillette à la course sur un circuit de voitures miniatures, tandis que toute la mafia du coin veut lui faire la peau!

    Ainsi le contenu annexe est absolument colossal, bien réalisé, fun, intéressant, y a vraiment de quoi faire, ça nous donne une durée de vie démentielle (93h pour votre serviteur, et je suis loin d'avoir tout fait à 100%). Certains moments m'ont fait délirer, cet humour typiquement Japonais où une action banale du quotidien est accomplie de façon totalement délirante, ce sont des barres de rire en cascade! Ainsi, répondre au téléphone ou écrire son courrier prend ici des proportions épiques. Voir le très charismatique Kiryu Kazuma chauffer la piste de danse, ça m'éclate.

    La baston est monnaie courante dans cet univers, on a à notre disposition un système hyper efficace, bourrin (en apparence) et dont la subtilité apparait au joueur au fur et à mesure de ses péripéties. Différents styles de combats sont proposés, les maitriser vraiment demandera du temps et de l'expérience afin d'être plus efficace face aux adversaires qui nous font face, ce qui rend les rixes très intéressantes. On débloque de nouvelles capacités avec l'argent récolté, d'ailleurs le fric est partout dans ce jeu, défoncer la tête d'un mecton fait littéralement pleuvoir les biftons, nous rappelant que l'action se passe durant une période économique faste du Japon...et puis, toute cette thune décomplexée contribue aussi à l'ambiance et c'est parfaitement intégré au gameplay (on peut littéralement jeter de l'argent dans la rue pour éviter un combat!), c'est très malin de la part des dévs.

    Les "heat actions", une fois notre perso bien chaud à cogner du poivrot, sont étonnamment nombreuses et variées, d'une violence jubilatoire, sang et pognon à gogo, Yakusa 0 ne se refuse rien. On déplorera néanmoins une légère raideur dans les commandes, qu'il est compliqué par moment de se retourner, et même à haut niveau ça ne change pas. Le système de lock (maintenir une touche enfoncée) n'est pas du tout pratique, du coup on ne s'en sert jamais. Ainsi il arrive qu'on loupe un adversaire alors qu'on est juste à côté. M'enfin, tout est une question de pratique.

    L'OST est peu mémorable en soi mais néanmoins réussie car collant à cet univers de yakuzas. De même la J-pop durant les karaokés/boites de nuit est sympa. Le doublage Jap est impeccable, mais beaucoup de dialogues ne sont pas doublés. Je ne considère pas ça comme un défaut, mais il convient de le signaler, tout comme l'absence de traduction française.

    Bilan, pratiquement aucune doléance! On peut regretter que les dialogues s'étirent trop en longueur, ou certains défis optionnels pénibles, mais encore une fois c'est typiquement Japonais alors peut-on vraiment le reprocher? Un titre impressionnant de maitrise, de contenu, d'inventivité, de qualités, chaque aspect est fignolé c'est un truc de fou, du très grand Sega. Un soft très Japonais dans l'âme, ce qui fait qu'on peut mettre un certain temps à s'y immerger quand bien même on est ouvert et réceptif à la culture nippone. Mais passé ce cap, on est totalement envouté et on ne peut plus lâcher la manette. Yakuza 0, c'est de la très bonne came.

    Verdict de Nicomacdo : 9/10

Playstation 4

  • spindash le 20/02/2017 - Playstation 4

    Depuis l'ère PS3, la licence Yakuza varie entre les bons jeux et les moyens. L'annonce de Yakuza 0 m'a laissé complètement indifférent puisque, après avoir terminé Yakuza 5 et Ryû Ga Gotoku Ishin!, j'avais le sentiment d'avoir fait le tour de la licence dans les deux domaines principaux : L'histoire (de Kiryu) et le gameplay.
    Oui mais voilà, une fois Yakuza 0 lancé et, contre toute attente, je vais passer 100h de pur plaisir videoludique. Outre le fait que cela se passe dans les années '80 (que j'adore au passage), cet épisode propose une histoire solide (forcément lié aux Yakuza 1 et 2) et très intéressante que l'on va découvrir du côté de Kiryu et de Majima. SEGA va réussir à jongler avec ces 2 personnages efficacement du coup, on reste accroché au pad d'autant plus que niveau side-stories/side-quest, c'est la fête au n'importe quoi et j'adore ça. Sans oublier les versions arcade de OutRun, Fantasy Zone, Space Harrier et mon chouchou Super Hang-On (et tous les autres mini-games).
    Je ne m'y attendais pas ou plus, mais j'ai eu un ENORME plaisir avec ce Yakuza 0 et qui figure selon moi, dans le top 3 de la licence. Un incontournable.

    Verdict de spindash : 9/10
Il n'y a aucune astuce pour le moment. Voulez-vous en proposer une ?

Playstation 3

  • Yakuza 0
    Titre
    Yakuza 0
    Date de sortie
    Région
    Drapeau_Japon

Playstation 4

  • Yakuza 0
    Titre
    Yakuza 0
    Date de sortie
    Région
    Drapeau_EUR

Windows

  • Yakuza 0
    Titre
    Yakuza 0
    Date de sortie
    Région
    Drapeau_EUR

Xbox One

  • Yakuza 0
    Titre
    Yakuza 0
    Date de sortie
    Région
    Drapeau_EUR