Deux livres dédiés à SEGA en précommande chez Geeks Line

Les éditions Geeks Line, à qui ont doit déjà l'édition française du Mega Drive : Collected Works édité initialement par Read-Only Memory, vient d'annoncer la sortie prochaine de deux livres dédiés à SEGA.

Le premier, l'Anthologie Mega Drive, reprend le principe des précédentes anthologies publiées, notamment pour la Neo Geo ou la Super Nintendo, et recensera l'intégralité de sa ludothèque, y compris pour ses extensions, et même, apparemment, les Mega LD pour le Pioneer Laseractive. L'ouvrage proposera également un historique de la machine, un listing de ses accessoires et autres versions collector.

Le second, SEGA, c'était plus fort que toi (gros soupir), est écrit par Jean-Marc Demoly, aka JM Destroy, ancien rédacteur de Joypad et fondateur de Geeks Line, qui va retracer l'histoire de la marque au hérisson à travers son propre vécu et ses rencontres au fil de sa carrière. On n'est pas à l'abri d'une bonne surprise, mais le pitch du livre, qui avance que "le constructeur a perdu sa raison d'être et son âme", n'inspire pas spécialement confiance...

Les ouvrages seront disponibles soit séparément, aux prix respectifs de 64,90€ et 24,90€, soit dans un pack "Blue Hill Zone" les regroupant avec une petite ristourne à la clé. Notez que l'Anthologie Mega Drive ne sera disponible que dans une édition dite "Ultimate" limitée.

La sortie de ces deux livres est prévue au printemps 2021.

Commentaires

C'est audacieux de publier un livre destiné aux gens qui n'aiment pas SEGA. Il faut trouver un public qui n'aime tellement pas SEGA qu'ils vont acheter un livre pour se délecter de leur déclin. Pas les gens qui s'en moquent, ou qui aiment autre chose, non, là il cible des gens qui apprécieront de lire un livre à charge. Un peu comme un livre politique qui dénoncerait un vil personnage, ce qui aurait une utilité pour éviter des vilénies, mais là on parle d'un constructeur de jouets en plastique dont on se demande où est le besoin de lui déféquer dessus.
Commercialement c'est courageux.
Les gens qui aiment SEGA n'achèteront pas massivement avec un titre pareil, et ceux qui s'en foutent ne perdront pas de l'argent pour un sujet dont ils se foutent.